Beaphar collier canishield

  •  6 mois d’action sur les tiques, vectrices de la maladie de Lyme (Ixodes ricinus)
  • 16 semaines d’action contre les puces, vectrices de de la DAPP et du Ténia (Ctenocephalides felis)
  • 5,5 mois d’action contre les phlébotomes, vecteurs de la Leishmaniose (Phlebotomus perniciosus)
  • Substance active non absorbée dans le système sanguin
  • Résistant à l’eau (contact occasionnel)
Espèces cibles : Chiens. Indications : Le médicament vétérinaire exerce chez le chien : Une action insecticide persistante contre les puces (Ctenocephalides felis) pendant 16 semaines ; Une action acaricide (létale) persistante sur les tiques (Ixodes ricinus) pendant 6 mois ; Une action répulsive (anti-gorgement) et insecticide persistante contre les phlébotomes (Phlebotomus perniciosus) pendant 5,5 mois.
Liste de la substance active :
Un collier médicamenteux de 19,2 g (48 cm) contient : Substance active : Deltaméthrine 0,77 g.
Un collier de 26 g (65 cm) contient : Substance active : Deltaméthrine 1,04 g.
Disponible en :
  • pack de 1 collier pour chien de petite et moyenne taille (longueur du collier 48 cm)
  • pack de 2 colliers pour chien de petite et moyenne taille (longueur du collier 48 cm)
  • pack de 1 collier pour chien de grande taille (longueur du collier 65 cm)
  • pack de 2 colliers pour chien de grande taille (longueur du collier 65 cm)
Précautions particulières d’emploi chez l’animal : En cas de lésions cutanées, enlever le collier jusqu’à la disparition des symptômes. L’influence d’un shampoing sur la durée d’efficacité n’a pas été étudiée. Un contact occasionnel avec de l’eau ne réduit pas l’efficacité du collier.
Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux : L’ingestion accidentelle de ce produit peut provoquer des effets indésirables, dont des effets neurotoxiques. Conserver le produit dans son emballage d’origine. Garder le collier dans le sachet jusqu’à son utilisation. Ne pas fumer, boire ou manger pendant la manipulation du collier. Ne pas laisser les enfants jouer avec le collier ou le mettre dans la bouche. Éliminer immédiatement tout reste ou toutes parties découpées du collier. Se laver les mains à l’eau froide après avoir mis le collier à l’animal. Éviter le contact prolongé avec le collier ou le chien portant le collier. Cela comprend également le fait de partager un lit avec les chiens portant le collier : ceci est particulièrement important dans le cas des enfants. En cas d’exposition orale ou d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquette. La deltaméthrine peut provoquer des réactions d’hypersensibilité (allergiques) chez les personnes sensibles. Les personnes présentant une hypersensibilité connue à la deltaméthrine devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire et l’animal traité. En cas de réactions d’hypersensibilité, consulter un médecin.
Autres précautions : La deltaméthrine est toxique pour les organismes aquatiques. Les chiens portant le collier ne sont pas autorisés à entrer dans les cours d’eau.
Effets indésirables : Dans de rares cas, des réactions cutanées locales au niveau du cou ou de la peau en général (prurit, érythème, perte de poils) ont été observées. Dans de très rares cas, des troubles du comportement (par ex. léthargie ou hyperactivité) souvent associés à une irritation cutanée ont été rapportés. Dans de très rares occasions, des symptômes gastro-intestinaux, tels que des vomissements, une diarrhée et une hypersalivation, ont été observés. Dans de très rares cas, des troubles neuromusculaires, tels que de l’ataxie et des tremblements musculaires, ont été observés. Ces symptômes disparaissent habituellement dans les 48 heures après le retrait du collier. Si l’un de ces symptômes apparaît, le collier doit être retiré et il est conseillé de contacter un vétérinaire.
La fréquence des effets indésirables est définie comme suit : Très fréquent (effets indésirables chez plus d’1 animal sur 10 animaux traités), Fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 100 animaux traités), Peu fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 1 000 animaux traités), Rare (entre 1 et 10 animaux sur 10 000 animaux traités), Très rare (moins d’un animal sur 10 000 animaux traités, y compris les cas isolés).
Utilisation en cas de gestation, de lactation : Les études de laboratoires n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène ou embryotoxique. L’innocuité du médicament vétérinaire n’a pas été établie chez les chiennes gestantes. Par conséquent, l’utilisation du médicament pendant la gestation ou la lactation ne doit se faire qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque établie par le vétérinaire responsable.
Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions : Ne pas utiliser avec d’autres antiparasitaires externes (pyréthroïdes, organophosphates).

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché : BEAPHAR B.V., DROSTENKAMP 3, 8101BX RAALTE, PAYS-BAS. Numéros d’AMM : FR/V/9901386 8/2018 et FR/V/1384386 7/2018.