MOUREAU Florabactil

Régulateur nutritionnel pour oiseaux.

Composition

Lactose – Colostrum – Latex de papaye. Constituants analytiques : Humidité : 0,67 % – Protéines brutes : 2,38 % – Matières grasses brutes : 0,04 % – Cellulose brute : 0,01 % – Cendres brutes : 0,31 %.

Propriétés

Les tissus vivants se forment à partir des protéines qui se trouvent surtout dans les aliments d’origine animale (insectes, vers, œufs, poisson, viande) et dans les graines.

Chez l’adulte, ces protéines ne servent qu’à compenser l’usure des tissus vivants et les besoins en sont donc réduits (sauf chez la femelle en ponte ou durant la mue) mais indispensables néanmoins.

Pour être utilisées par l’organisme, ces protéines doivent être « digérées » et scindées en acides aminés dont certains ne peuvent pas être synthétisés et sont dits « essentiels ».

Cette « digestion » se réalise en milieu très acide, au moyen de la pepsine.

Dans le cas où le contenu du proventricule devient bien moins acide (ce qui se produit en cas de proventriculite), il y a entrave à l’action de la pepsine : l’oiseau maigrit lentement, sans signe particulier sauf, souvent, un bec bleuâtre lorsque l’oiseau meurt dans un état de maigreur extrême.

L’apport du colostrum riche en substances protectrices, et en enzyme permettant la digestion des protéines en milieu neutre ou peu acide, permet de contrer la perte d’activité de la pepsine et l’amaigrissement qui en résulte.

Indications

Aide à la correction de l’état de dénutrition dû à une proventriculite.

Mode d’emploi et dose

2 cuillères-mesures pour 30 ml d’eau de boisson (ou 1 cuiller à café pour 300 ml), 3 jours de suite par semaine, pendant plusieurs mois.

Pot de 30 g de poudre orale
Modèles éleveurs de 145 g – 500 g.